lettre à mon frère

Matthieu,

un frère, un ami, un guide, un musicien, un magicien et j'en passe.

Un homme au grand coeur.

Il avait beaucoup de qualités, peut-être des défauts, comme tout le monde

mais un courage considérable.

Durant ses trois mois et demi de maladie, il ne s'est jamais plaint, bien au contraire, c'est lui qui nous rassurait.

Il restait calme, lui qui était un angoissé.


J'ai essayé de regrouper d'anciens camarades à lui.

Certains n'ont pas pu être présents,

mais,

tous, ont eu des discours, forts en amour, envers lui.

Matthieu était apprécié de beaucoup,

vous le confirmez en étant tous parmi nous,

pour lui dire,

" au revoir "


Aujourd'hui, tu marques un grand vide autour de nous,

mais tu seras toujours dans notre coeur.

 

Fanny

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site